La cité des misérables

image

La cité des misérables

Sarah Chaibi


Collection :
Electrons Libres

Synopsis :

Dans la profonde Palestine, là où le bonheur rime avec le malheur, étrange soit-il, le sourire reste toujours ancré sur les lèvres de ces « grandes personnes ». Char d’assaut versus char de cailloux, là-bas où l’égalité n’est respectée que sur le terrain de bataille, tout peut encore être possible quant à rêver à une vie meilleure. Ici, où l’horizon est clair, où l’espoir règne, Amir verra sa vie entravée par toutes sortes d’épreuves, il verra son destin basculer du jour au lendemain, sans pouvoir y faire grand-chose. Incompréhension, culpabilité, colère et rage, il en viendra à perdre la raison. Au milieu de tout ce vacarme, seules sa foi et sa patience peuvent lui permettre de s’en sortir indemne. À travers de multiples scénarios, c’est une belle leçon d’espoir et de courage qui s’offre à nous.

Extraits :

Au fin fond de la campagne palestinienne se trouvait ma famille. À cette période-là, les bombardements, les morts, les pleurs, les missiles, rythmaient notre quotidien. Ma mémoire ne se souvient pas de chaque détail, mais celle de ma mère, si. C’est à travers ses paroles, qu’aujourd’hui, je connais mon histoire. J’ai eu le « malheur » de naître Palestinien. Je vivais dans une maison sous les décombres, comme à peu près tout le monde. J’avais avec moi ma mère, Nahla, une femme forte et courageuse, et Adel, mon frère aîné. Mon père, Khalil, nous a quittés. La seule chose qu’il nous reste de lui, c’est un cadre.