Agents Photoniques dossier 1 – Attractions galactiques

Synopsis :

En ce 116e siècle, l’espèce humaine est parvenue à édifier une vaste Confédération galactique principalement à l’aide d’énigmatiques vortex de translation. Créées à l’aube des temps par une race extraterrestre inconnue, ces variantes des théoriques tubes de Krasnikov sont capables de condenser l’espace, ce qui les rend indispensables pour franchir les océans de vide séparant les systèmes stellaires habités.
Lyrhya Lorenna et Kogard Kaders sont deux équipiers appartenant à des services spéciaux, fidèles défenseurs de la paix galactique et dont les agents risquent constamment leur vie dans de périlleuses missions.

Extraits :

L’intégration rapide des Daillisiens dans la vaste Confédération galactique n’était pas un hasard. Comment ne pas apprécier des êtres au pacifisme viscéralement chevillé dans leur corps humanoïde ? Les habitants de la quatrième planète du système Gamma Hydrae étaient de parfaits esthètes, dans tous les sens du terme, forçant le respect.

De même, la présence d’une station spatiale militaire en orbite autour de Daillis ne devait rien à la chance, mais à la volonté de la Confédération galactique de protéger à tout prix la paix si rare régnant sur cette planète hors du commun. Seules l’absence de lune et les lois daillisiennes interdisant l’existence d’armes sur son sol avaient réussi à limiter les forces en présence à une simple escouade de chasseurs lourds. Une défense bien assez puissante, néanmoins, pour repousser toute approche de pirates ou de marchands indélicats sans pour autant froisser leurs hôtes.