Max Dohnem

Max Dohnem

Collection :
Samsara

Quelques mots sur Max Dohnem

J’ai 40 ans et je suis médecin généraliste installé en libéral dans un cabinet de groupe en Ille-et-Vilaine (Bretagne). Après avoir passé 7 ans à écrire un livre de médecine qui est paru il y a un an dans une maison d’édition universitaire (Homéopathie et médecine chinoise), j’ai eu l’idée et l’envie d’écrire deux romans (Les portes du son et Hélium 3). Mes lectures s’orientent plutôt vers la science-fiction, mais également les romans d’anticipation et les thrillers ésotériques. D’où les thèmes abordés dans mes romans. Ce qui m’intéresse dans mes écrits, c’est de faire coexister des faits scientifiques (souvent méconnus voire sujets à controverse), sociétaux, et religieux afin d’exhorter le lecteur à s’interroger et de l’amener à remettre en question ses croyances. Le roman Les portes du son est né dans le contexte du terrorisme avec l’idée qu’une religion n’a peut-être aucune équivalence dans ce qu’on appelle communément l’au-delà et que toute forme de violence religieuse devient insensée. Ce roman s’inspire de la vie de personnes qui ont réellement existé et de certains phénomènes neuro-acoustiques eux aussi bien réels.

Les ouvrages de Max Dohnem